Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Des valises entre plafond et bar

Le buffet de la Gare retrouve sa dimension culturelle durant tout l'été grâce à une exposition collective intelligente et ludique Des valises dans un buffet de gare: quoi de plus normal, au fond? Le visiteur du buffet de la Gare des Hauts-Geneveys s'aperçoit vite, cependant, que celles qu'il y voit n'appartiennent pas à des voyageurs en attente d'un train. Mais s'il croit avoir tout vu de l'exposition «Fais ta valise!» au premier regard, il se trompe.

11 août 2006, 12:00

Suspendues au plafond ou accrochées à un mur, les plus grosses pièces se signalent presque sans ambiguïté comme objets d'exposition. Il n'en est pas de même des plus petites, en particulier de celles installées sur et devant le bar: on pourrait, si l'on ne s'en approche pas, croire qu'elles appartiennent effectivement à un des clients du bar. Ou que quelqu'un viendra les récupérer pour les emmener dans quelque autre gare. Un joli exercice, sans prétention excessive, sur le statut de l'art et des objets qui servent à son expression.

Dans «Fais ta valise!», le bagage en question sert souvent de simple contenant sinon de point de départ. Il faut lire ainsi le petit texte de Charlotte Vadas, pour qui faire sa valise représente une occasion rêvée de se contenter du nécessaire - puisque la valise ne peut pas tout emporter - et donc de réfléchir sur notre propension à accumuler du superflu. L'exercice de remplissage ne se fait donc pas sans mal.

Une autre oeuvre rappelle «les trois temps de la valise»: d'abord trop grande (vais-je vraiment emporter de quoi la remplir?), puis trop petite, jusqu'à ce qu'on s'assoie dessus pour l'obliger à tout contenir...

Cette exposition n'est pas la première à prendre pour cadre le buffet de la Gare des Hauts-Geneveys, qui amorce ainsi un retour de sa dimension culturelle. «Mais c'est à coup sûr celle qui prend le plus de place et la plus ludique», indique Armand Blaser, exploitant de l'établissement. La plus ludique? A l'instar du montage, le démontage, le 30 septembre, sera, annonce-t-on, un petit événement en soi. /JMP

Votre publicité ici avec IMPACT_medias