Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un peu plus près du soleil

20 mars 2008, 12:00

L'incroyable défi de Planet Solar, soit le premier tour du monde à l'énergie solaire et sans escales, prend gentiment mais sûrement forme. Président et instigateur du projet, le Neuchâtelois Raphaël Domjan confirme que l'entreprise aura bel et bien lieu en 2010, après une première tentative ponctuée d'escales dans les villages et destinée à promouvoir l'énergie solaire et le développement durable. Cette certitude est étayée par la récente conclusion d'un contrat de partenariat avec une entreprise renommée, mais dont le nom est encore tenu secret. «Nous n'avons plus de soucis à nourrir pour la construction du bateau. Nous passons du stade de projet à celui de la réalité», se réjouit l'informaticien neuchâtelois. «Des réflexions ont été menées sur de nombreux aspects scientifiques et logistiques. Nous sommes prêts à entrer en action», corrobore le Neuvevillois Joël Sunier, chef de projet de Planet Solar.

Ce multicoque révolutionnaire ne sera pas construit en Suisse, combien même un constructeur naval basé à Yvonand (VD) mène ce projet international. L'embarcation de trente mètres sur seize sera dotée de capteurs solaires sur une surface équivalente à un terrain de tennis. Lors du tour du monde, il tentera de battre plusieurs records planétaires. / ste

Votre publicité ici avec IMPACT_medias