Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un nouvel écrin pour les futurs horlogers inauguré au Locle

Le canton de Neuchâtel veut se positionner comme un centre d'excellence au coeur de l'Arc jurassien.

22 nov. 2012, 00:01
data_art_6585916.jpg

Depuis la rentrée d'août, plus de 220 futurs techniciens ES et apprentis dessinateurs-constructeurs industriels prennent le chemin du Locle pour suivre leur formation. Ils ont déménagé du Centre professionnel du Littoral neuchâtelois (CPLN), à Neuchâtel, à l'Ecole technique du Centre interrégional de formation des Montagnes neuchâteloises (Cifom). Le bâtiment entièrement rénové a été inauguré hier soir. Le canton a déboursé 4,2 millions de francs pour ce chantier.

Toutes les formations en horlogerie de l'Ecole technique du Cifom sont désormais réunies dans la partie ouest de l'ancienne Ecole d'ingénieurs du Locle. En parallèle, l'Institut d'horlogerie et création, de la Haute Ecole Arc, a concentré ses activités sur ce site. Première pierre du futur Pôle horloger neuchâtelois, il se définit comme " un centre d'excellence au coeur de l'Arc jurassien ".

Légère baisse d'effectifs

Concrètement, les filières ES (Ecole supérieure) en automation, électronique, informatique, microtechnique et en systèmes industriels ont déménagé dans...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias