Un Neuchâtelois s'offre la plaque NE20 pour 25'000 francs aux enchères

Un automobiliste neuchâtelois va débourser 25'000 francs pour s'offrir la plaque d'immatriculation NE20. Il a remporté les enchères de lundi. Le record reste à 40'000 fr. dans le canton de Neuchâtel. C'était aussi pour un numéro à deux chiffres.

22 oct. 2014, 17:41
Le Service neuchâtelois des automobiles conserve quelques petits numéros très prisés, qu'il met aux enchères au compte-gouttes.

Avec un brin de cynisme, on pourrait dire que les prix ont chuté presque de moitié: alors qu’un Neuchâtelois n’avait pas hésité à débourser 40'000 francs, en février, pour acquérir une plaque d’immatriculation à deux chiffres, la plaque NE20, mise en vente lundi par le Service cantonal des automobiles et de la navigation, (Scan), a été adjugée à «seulement» 25'200 francs... C’est le pseudo Pierre qui a emporté la mise, après une bataille qui a vu le dépôt de 97 offres.

C’est la deuxième fois que le Scan met aux enchères un numéro de plaque à deux chiffres. Le service en a encore quelques uns dans sa besace, qu’il vend au compte-gouttes. Depuis 2008, environ 150 plaques de voitures et de motos sont vendues aux enchères chaque année – petits numéros ou numéros spéciaux –, pour des recettes supplémentaires de quelque 100000 francs. L’argent ainsi encaissé est affecté à des tâches particulières: plus des deux tiers alimentent un fonds de prévention rourière. Il permet aussi de subventionner des cours de remise à niveau pour conducteurs âgés.