Réservé aux abonnés

Un joueur sur sept est "à risque"

Mille élèves interrogés sur leur dépendance aux jeux d'argent.

03 août 2012, 00:01
data_art_6265707.jpg

Deux tiers des jeunes interrogés n'étant pas joueurs, l'étude se penche sur le tiers restant. La plupart sont des joueurs "non problématiques", mais ceux considérés comme "à risque" représentent quand même 5,6% de l'ensemble, donc 15% des joueurs - un sur sept. C'est ce qui ressort de l'enquête, publiée en juillet, menée auprès de 1102 jeunes Neuchâtelois, dans le cadre du Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (Class).

La catégorie "à risque" est déterminée par la fréquence du jeu et les sommes dépensées. Il existe un seuil à partir duquel on peut dire que tel joueur co...