Un gros morceau au menu de Neuchâtel Xamax FCS

Les rouge et noir se déplacent ce soir sur le terrain du FC Aarau, dont les résultats en ce début de saison ne correspondent pas à ses ambitions de montée.
29 sept. 2017, 11:44
Gaëtan Karlen est encore incertain pour affronter Michaël Perrier et son équipe du FC Aarau.

Après neuf journées de championnat, Neuchâtel Xamax FCS entame son deuxième tour avec un déplacement au Brügglifeld d'Aarau. Bilan de ce premier tour tout juste bouclé: 24 points sur 27 possibles, 16 buts inscrits et seulement 6 encaissés, soit la meilleure défense du championnat. Néanmoins, les rouge et noir ne sont pas premiers malgré cet excellent bilan comptable: Schaffhouse les devance à la différence de buts. Pour Michel Decastel, le bilan est évidemment positif: «On a 24 points en 9 matchs et c'est clair qu'on ne peut pas jouer tous les matchs super bien. Offensivement, il manque trois ou quatre buts car on a manqué trop d'occasions, mais défensivement, on est bien en place. On essaie de travailler l'efficacité devant le but à l'entraînement, pour faire venir la confiance et la détermination.»

S'il compte ajouter une victoire de plus au bilan de son équipe, le coach xamaxien est toutefois bien conscient que ça sera tout sauf facile. «Aarau, c'est un gros morceau. Par rapport à dimanche passé, on va jouer contre une équipe beaucoup plus forte. On a regardé leur dernier match, contre Rapperswil (0-0), c'est une équipe qui prend des risques et joue bien au ballon, s'il y avait eu 3-0, il n'y aurait rien eu à redire.»

Vainqueurs 2-1 à la Maladière en ouverture de la saison, les Xamaxiens feront face ce soir à une toute autre équipe d'Aarau. «Ils ont fait des transferts au milieu, avec Yapi Yapo, Frontino ou encore Peyretti, et ils ont le choix en attaque. Ils jouent en 4-2-3-1 avec des latéraux très offensifs, donc il faudra être bien disposé dans le terrain. Ils ont trouvé la formule, même s'ils ont de temps en temps des absences en défense», explique Michel Decastel, redoutant son adversaire du jour.

Du côté de l'effectif et à la veille du match, le coach ne savait pas encore exactement sur qui il allait pouvoir compter pour ce déplacement. «Aux buts, c'est le point d'interrogation. Nicastro est chez le physio, il a peut-être une élongation. S'il est apte, c'est lui qui jouera, et sinon, c'est Jacot qui jouera et Ferro sera remplaçant. Corbaz et Karlen sont également incertains, ils ont ressenti des douleurs à l'entraînement d'hier (ndli: mercredi). Corbaz veut reprendre trop vite, mais on ne va pas prendre de risque. Karlen a eu une tendinite, donc ça part, ça revient, c'est difficile à prévoir. C'est donc possible que Kilezi débute à nouveau demain, il a fait trois bons matchs dernièrement. Et enfin, Xhemajli était malade, il ne s'est pas entraîné de la semaine pour ne pas contaminer l'équipe.»

par Thibault Cosandier