Réservé aux abonnés

Un esclavagiste, David de Pury?

Ceux qui veulent déboulonner la statue de David de Pury, à Neuchâtel, le qualifient d’esclavagiste. Ce qu’il n’était pas, explique un historien, tout en relevant que le négociant était actif dans des secteurs liés à la traite des Noirs et à l’esclavage.
10 juin 2020, 18:00
La statue édifiée par la Ville de Neuchâtel en reconnaissance à son généreux donateur.

Coupable, David de Pury? Et si oui, jusqu’à quel point?

Ces questions sont au cœur du débat lancé par la pétition demandant que la statue du «bienfaiteur» de la ville de Neuchâtel soit retirée. Pour y répondre, nous avons sollicité Bouda Etemad, professeur honoraire de l’Université de Lausanne et coauteur du livre «La Suisse et l’esclavage des Noirs» (2005).

A lire aussi: une pétition demande le retrait de la statue de David de Pury

Après nous avoir demandé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois