Un docteur au chevet de Grasshopper

Stephan Rietiker est le nouveau président de GC.

28 mars 2019, 00:01
DATA_ART_12751163

Grasshopper a dévoilé le nom du nouveau président de son conseil d’administration. Le choix s’est porté sur Stephan Rietiker, qui succède à Stephan Anliker. Ce dernier a démissionné lundi.

«GC est un patient sérieusement malade, mais qui peut guérir», a imagé le Dr Rietiker. Il ne considère pas être un expert en football, mais il peut faire valoir une grande expérience dans la gestion d’entreprises en difficulté. «Il n’y a presque pas de situation qui soit sans solution. Avec la bonne attitude et les bonnes personnes, on peut faire beaucoup», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

«Assurer le maintien»

Stephan Rietiker fait partie depuis longtemps du «club du jeudi», un groupe de donateurs qui soutient financièrement les Sauterelles. Il doit désormais sortir le club de la plus grande crise qu’il traverse depuis 1949.

Dernier du classement, GC accuse quatre points de retard sur la place de barragiste actuellement occupée par Neuchâtel Xamax. «Je suis pleinement conscient de la très difficile situation sportive dans laquelle nous nous trouvons, mais je vais tout faire pour assurer le maintien», a déclaré le médecin et entrepreneur, âgé de 62 ans.

Discipline, ordre et volonté

Pour ce faire, le nouveau président veut miser en premier lieu sur la discipline, l’ordre et une volonté de fer. «En situation de crise, il faut se concentrer sur l’essentiel», a expliqué Stephan Rietiker. Il occupera la présidence sur mandat jusqu’à sa nomination formelle qui devrait intervenir en avril lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Contrairement à son prédécesseur, le nouveau président veut mieux intégrer les supporters dans l’opération de sauvetage du club. «C’est super-important», a-t-il glissé. Stephan Anliker refusait tout dialogue avec les fans. Ces derniers ont récemment provoqué l’arrêt du match contre Sion à Tourbillon.