Réservé aux abonnés

Travailler dans les airs, un plaisir rare

11 août 2012, 00:01
data_art_6287899.jpg

"Beaucoup de gens me disent: vous êtes fou de monter là-haut! Pour moi, c'est un métier comme un autre." Sur le chantier de la future manufacture horlogère Panerai, dans les hauts de Neuchâtel, José Antonio Fernandes Braga nous montre sa grue. "La cabine culmine à 35 mètres" , explique-t-il. Ce Portugais d'origine, domicilié à Neuchâtel, est arrivé en Suisse en 1984: "Je travaillais comme manoeuvre sur les chantiers. En 1988, j'ai pu commencer comme grutier." Une occasion à ne pas manquer, pour lui la chance de se lancer dans une profession qui le fascinait.

"La première fois que j'ai man...