Suspect sous les verrous à Bienne

18 oct. 2010, 04:15

Vendredi soir, la gare de Bienne a été le théâtre d'une nouvelle interpellation policière. Les forces de l'ordre ont en effet arrêté un ressortissant ivoirien de 20 ans, suspect dans le cadre de l'homicide d'une prostituée brésilienne, qui a été retrouvée morte lundi dernier dans un salon de massages.

Le jeune homme a été placé samedi en détention provisoire par le juge d'instruction. Selon la police, cette interpellation est le fruit des investigations intensives menées depuis une semaine dans le cadre de cette enquête.

Pour rappel, la police avait retrouvé l'objet tranchant qui a vraisemblablement enlevé la vie de cette Brésilienne de 45 ans. Quant au déroulement de cette arrestation «elle s'est passée tout à fait normalement, il n'y a pas eu d'usage des armes», confie Nicolas Kessler, porte-parole de police cantonale, contrairement à l'interpellation de jeudi soir à la rue du Marché-Neuf, durant laquelle, un suspect a été blessé par balle (voir notre édition de vendredi).

Nicolas Kessler a refusé d'établir un lien entre les interpellations de jeudi et vendredi: «Les chefs d'accusation ne sont pas les mêmes dans les deux cas.» L'Ivoirien blessé par un policier jeudi est suspecté de brigandage qualifié, de viol et de contrainte sexuelle, alors que la seconde personne placée en détention l'est dans le cadre du meurtre de lundi.

«Le Matin dimanche» révélait hier que des prostituées avaient porté plainte contre un ressortissant africain pour deux violentes agressions. Selon elles, l'homme qui les a agressées par deux fois serait le même qui a tué la Brésilienne. /mas