Suisse: le taux de chômage est resté stable à 4% en septembre dans les cantons romands

Le taux de chômage n'a pas évolué durant le mois de septembre. Genève est le canton romand le plus touché, avec un taux de chômage de 5,2%. En Valais, le coefficient s'est établi à 2,8%, reculant de 0,1 point.
10 oct. 2017, 08:15
Le taux de chômage est resté inchangé en Suisse romande et au Tessin en septembre, s'inscrivant à 4%.

Le taux de chômage est resté inchangé en Suisse romande et au Tessin en septembre, s'inscrivant à 4%, nettement supérieur à la moyenne nationale de 3%. Aucun canton francophone n'a vu sa situation se dégrader.

Genève est à nouveau le canton romand le plus touché, avec un taux de chômage de 5,2%, stable par rapport au mois d'août, indique mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Le canton du bout du lac détrône Neuchâtel, qui suit de près, avec un taux de 5,1%, en repli de 0,2 point.

Suivent les cantons du Jura et de Vaud, avec un taux de chômage de respectivement 4,4% (-0,3 point) et 4,3% (-0,1 point). En Valais, le coefficient s'est établi à 2,8%, en recul de 0,1 point.

Le canton de Fribourg reste pour sa part nettement en dessous de la moyenne nationale, avec 2,7% (-0,1 point). Le canton de Berne, qui compte une minorité francophone, a vu son taux de chômage diminuer de 0,1 point, à 2,4%.

A Zurich, le taux de chômage s'est également replié de 0,1 point, à 3,3%, tandis que le Tessin est resté stable à 3,1%. Le canton le moins touché de Suisse est celui d'Uri (0,6%), suivi d'Obwald et Appenzell Rhodes-Intérieures (0,7% chacun).