Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Soupçons de plagiat: le Conseil d'Etat ouvre des enquêtes administratives

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé mercredi de l'ouverture d'enquêtes administratives, notamment pour soupçon de plagiat au sein de la Faculté des sciences économiques de l'Université de Neuchâtel.

24 avr. 2013, 18:31
Une enquête préliminaire avait déjà débouché sur des soupçons de mobbing et de plagiat.

Das Logo der Universitaet Neuchatel, aufgenommen am 25. Mai 2010. (KEYSTONE/Gaetan Bally)
La décision du Conseil d'Etat neuchâtelois s'appuie sur les conclusions d'un rapport d'enquête préliminaire de l'Université.

Ce document est l'oeuvre d'un collège d'experts chargés par le Conseil de l'Université d'enquêter sur des accusations de dysfonctionnements, notamment de soupçons de "mobbing" et de plagiat. Dans son communiqué, le Conseil d'Etat "condamne fermement le plagiat".

Constatant cependant que "la présentation des faits exposés dans un média viole la présomption d'innocence dont est au bénéfice le professeur mis en cause", il ne donnera plus d'information complémentaire avant la publication des résultats de l'enquête.

Le Conseil de l'Université avait également jugé la semaine passée les accusations de dysfonctionnement "pour l'essentiel exagérées, voire sans fondement", après avoir pris connaissance des principales conclusions du rapport d'enquête préliminaire.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias