Réservé aux abonnés

"Si des prairies ne sont pas fauchées durant les foins, ce n'est pas un oubli!"

Les paysans s'engagent à favoriser la flore et la faune régionales.
25 août 2015, 16:08
data_art_9261953.jpg

"Que les promeneurs ne s'étonnent pas si des prairies neuchâteloises n'ont pas été fauchées durant la période actuelle des foins. C'est parfaitement volontaire, ça n'a rien d'un oubli de la part du paysan!"

Le biologiste Alain Lugon a présenté hier les différents changements qui modifient progressivement le paysage agricole du canton, lors d'une conférence de presse organisée par la Chambre neuchâteloise d'agriculture et de viticulture (Cnav). Depuis cette année, près de 15% des prairies du Littoral ne seront plus fauchées au début de l'été, mais uniquement lors des regains, au mois d'août, a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois