Saint-Imier et le HC Université s’imposent

Les deux clubs de la région engagés dans le championnat de première ligue ont connu un week-end victorieux, Saint-Imier contre Yverdon et le HC Uni face à la «lanterne rouge», Star Forward.

25 nov. 2019, 00:01
/ Màj. le 25 nov. 2019 à 08:35
Sans une bonne performance de son gardien, Andreas Brülisauer, les Neuchâtelois auraient pu vivre une soirée plus agitée.

«Ce n’est pas facile de jouer contre une équipe plus faible», prédisait Arthur Pittet. Les faits ont finalement contredit le joueur du HC Université Neuchâtel, qui est allé s’imposer 4-1 à Morges, face à la «lanterne rouge», Star Forward.

Les Aigles ont d’ailleurs ouvert le score à la 28e seconde! Ensuite, «nous avons baissé de rythme. Et nous avons réalisé une performance en dents de scie. Mais nous avons toujours mené, même si nous n’avons pas joué notre meilleur match. L’essentiel est là: les trois points», a philosophé le centre de la deuxième ligne aiglonne. Dès qu’ils ont accéléré le jeu, les hommes de Marc Gaudreault se sont avérés dangereux.

Cependant, il est vrai qu’ils ont parfois joué avec le feu. Sans une bonne performance de son gardien, Andreas Brülisauer, les Neuchâtelois auraient pu vivre une soirée plus agitée. Cependant, c’est en surmontant de tels pièges que le HC Uni (actuellement troisième) se maintiendra dans le peloton de tête du championnat de première ligue.

Un derby qui promet

Où figure le HC Saint-Imier, qui conserve sa place de leader à la suite de son succès 4-1 face à Yverdon. Celle-ci sera mise en péril par la venue, mercredi, du HC Université Neuchâtel, toujours en embuscade, à trois longueurs, avec un match de moins. Pour revenir à la rencontre face à Yverdon, les «jaune et noir» ont confirmé que leur passage à vide d’il y a quelque temps n’était plus qu’un mauvais souvenir.

Stéphane Morin, impliqué sur les deux dernières réussites, le confirmait après les débats: «Nous avons repris confiance après notre match à Adelboden, on s’est sorti du creux dans lequel nous étions. Face à un adversaire direct nous ne nous sommes pas vraiment préoccupés de cela. Il y a eu beaucoup d’intensité des deux côtés et nous avons concrétisé nos occasions.» pac gde réd