«Récits sur assiette»

02 août 2015, 18:46

La recette a du bon: des écrivains suisses détaillent leurs goûts, leurs émois ou leurs secrets culinaires.

Elle nous convainc, cette jolie anthologie de plats réels ou rêvés, révélateurs de l'intimité culinaire d'auteurs familiers. Leur histoire et leur mémoire évoquent un plat, une odeur, un goût perdu à jamais, le geste oublié d'un être disparu et que l'on enchâsse dans une saveur fétiche. Certains, femmes en tête, gardent un pied dans la poésie et le sensible, d'autres expriment sans filtre leur plaisir de la table, plus immédiat: il sent la terre, un goût fort et robuste, moins feutré.

On apprécie l'épice et l'aventure. Mais la valeur du livre, c'est la convergence d'expériences, avec une préférence pour les textes de Pingeon - ses pages sur la torée sentent l'automne, les brumes et le feu de bois - ou encore celles de Maggetti, Roulet ou Zullo. Purs moments de saveur qui vous emplissent la bouche des goûts d'enfance, de mémoire, d'ailleurs, en des textes sans mièvreries. Des lignes aussi bonnes que le pain chantant, la tablée heureuse et les doigts poisseux.

«Récits sur assiette»
Corinne Desarzens
Ed. Campiche
160 pages