Réservé aux abonnés

Raphaël Grandjean exprime ses "regrets"

07 août 2015, 13:34
data_art_7942496.jpg

"Je n'aurais jamais dû évoquer cette société dans cette discussion et je le regrette." "Navré" de l'ampleur de la polémique autour de l'entretien qu'il a eu, en compagnie du député libéral-radical Claude Guinand, avec le directeur de Prévoyance.ne, le député vert'libéral Raphaël Grandjean (photo) , avec qui nous évoquions hier cette affaire, a exprimé ces regrets. Le soupçon d'avoir agi pour faire avancer ses intérêts privés le touche, lui qui a, affirme-t-il, "à coeur d'agir prioritairement au service du canton, en toute transparence". Et, de préciser: "J'assume auprès de DE Planificati...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois