Réservé aux abonnés 6

Quand les routes sont gluantes

Un motard neuchâtelois dénonce les "limaces" de bitume.
07 août 2015, 15:34
data_art_9243412.jpg

Les motards n'aiment pas les limaces. Et des limaces, il y en a partout et de toutes sortes. Pas seulement celles qui s'agrippent à leur volant, mais d'autres aussi qui commencent à se traîner sur l'asphalte, à mesure que l'argent pour les routes semble fondre comme du goudron au soleil. Celles-là, on leur roule dessus sans pouvoir les écrabouiller: il s'agit des joints en bitume, qui sont au réseau routier l'équivalent des tacons pour les pantalons. Et les motards appellent ça des limaces! Parce que par temps pluvieux ou, surtout, forte chaleur, ces bandes noires de rafistolage deviennent bri...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois