Réservé aux abonnés

Produits d’hygiène menstruelle: une «taxe rose» tombera grâce au Neuchâtelois Jacques-André Maire

Le Conseil fédéral veut diminuer la TVA sur les produits d’hygiène menstruelle de 7,7% à 2,5%. La décision, dont il est à l’origine, réjouit l’ancien conseiller national socialiste neuchâtelois Jacques-André Maire.
29 sept. 2021, 12:18
La baisse de la TVA concernera avant tout les tampons, les serviettes hygiéniques et les protège-slips.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois