Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Prévisions catastrophiques pour les comptes de l'Etat de Neuchâtel

L'évaluation intermédiaire des comptes 2016 de l'Etat de Neuchâtel est catastrophique. Au lieu du déficit de 14,4 millions de francs adopté par le Grand Conseil fin 2015, l'estimation du compte de fonctionnement présente un excédent de charges de 74,5 millions de francs, soit une détérioration de 60,1 millions.

18 août 2016, 10:05
L’évaluation intermédiaire des comptes 2016 de l’Etat de Neuchâtel, qui présentent une détérioration très importante.

La première évaluation des comptes 2016, établie à fin mai, laisse entrevoir un déficit nettement supérieur au budget. Par rapport au déficit de 14,4 millions de francs validé par le Grand Conseil en décembre 2015, l'estimation du compte de fonctionnement présente un excédent de charges de 74,5 millions de francs, soit une détérioration de 60,1 millions.

Une première

"L’aggravation brutale du déficit s’explique principalement par la situation conjoncturelle. Le recul très important des rentrées fiscales s’élève à 36 millions, particulièrement dans le secteur des personnes morales. Il représente donc plus de la moitié de la détérioration", explique la chancellerie d'Etat.

"L’expérience montre que le résultat s’améliore entre la première estimation du printemps et le bouclement définitif de l’exercice, mais la détérioration est telle cette année que le résultat final ne respectera pas les limites du frein à l’endettement, ce qui ne s’est jamais produit depuis l’instauration de ce mécanisme.

Le ralentissement déjà notable sur les comptes 2015 et dans les prévisions 2016 se poursuivra dans les années à venir. Face à la gravité de la situation, le Conseil d’Etat demande aux départements et services de l’administration cantonale de limiter les dépenses de manière très rigoureuse en 2016.

Réactions et analyses à lire dans nos éditions payantes de demain vendredi.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias