Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Pour que Neuchâtel reste un exemple d'intégration

La Fédération neuchâteloise des communautés immigrantes (FéNeCi) milite pour que Neuchâtel reste un bon exemple en matière d'intégration.

18 déc. 2012, 18:26
La Fédération neuchâteloise des communautés immigrantes ne lâche pas la pression.

Si le canton de Neuchâtel a été distingué par des prix suisse et européen pour sa bonne politique en matière d'intégration, la FéNeCi craint de voir ces efforts s'effriter.

Elle dénonce des discriminations à l'embauche, dans le canton de Neuchâtel, pour les "personnes de couleur, les ressortissants des Balkans ou d'Afrique Nord", selon son président Gianfranco de Gregorio. Il n'a toutefois pas de statistiques, hormis les chiffres du chômage. Ceux-ci font état d'une surreprésentation des étrangers, des femmes et des jeunes.

La FéNeCi va interpeller les différents partis politiques et les autorités cantonales pour tirer la sonnette d'alarme.

Autre préoccupation de la fédération: la révision en cours de la loi sur l'intégration des étrangers, qui ne cite pas l'existence du Service de la cohésion multiculturelle. Cet outil joue un rôle majeur pour l'intégration, note la FéNeCi, qui va se battre pour que le Grand Conseil ancre cet instrument dans la loi, lors des débats de janvier prochain.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias