Plus de 4300 signatures contre la 5G dans le Jura

Une pétition demandant l’abandon d’un projet d’antenne 5G sur le toit de l’Hôpital du Jura, à Delémont, a recueilli plus de 4300 signatures. Elles ont été déposées ce lundi à la chancellerie d’Etat.
28 sept. 2020, 15:27
Une antenne doit être installée sur l'Hôpital du Jura (image d'illustration).

L’opposition à la 5G ne faiblit pas dans le canton du Jura. Un collectif baptisé «Jura non 5G» a remis lundi une pétition munie de plus de 4300 signatures à la chancellerie d’Etat à Delémont. Le texte demande l’abandon du projet d’antenne sur le toit de l’Hôpital du Jura et le respect du principe de précaution voté par le Parlement jurassien il y a une année.

Le collectif estime qu’obtenir un si grand nombre de signatures en un peu plus d’un mois, sans être vraiment présent dans l’espace public en raison du Covid-19, est un signe fort de la méfiance des habitants envers le développement de cette technologie. Plusieurs communes jurassiennes ont déjà décrété un moratoire.

La pétition cantonale a été lancée début août après la publication d’une demande de permis pour activer la 5G sur une antenne sur le toit de l’Hôpital du Jura à Delémont. La 5G sera à nouveau à l’ordre du jour du Parlement jurassien qui débute mercredi.