Réservé aux abonnés

Place au projet neuchâtelois

L'initiative fédérale a été massivement rejetée.
19 mai 2014, 00:01
data_art_8067351.jpg

Comme tous les autres cantons, Neuchâtel a rejeté massivement - 68% de non, 32% de oui - l'initiative fédérale sur les salaires minimums. Mais allez, on se lance: il sera quand même le premier canton à se doter d'une loi introduisant le salaire minimum. Car à la fin du mois, le Grand Conseil acceptera le projet du Conseil d'Etat, accepté à l'unanimité par la commission qui a planché sur le sujet (notre édition du 14 mars). Le salaire minimum neuchâtelois s'élèvera à 3640 francs bruts par mois - et non 4000 francs comme le demandait l'initiative fédérale.

On se lance, car le feu vert du Parleme...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois