Réservé aux abonnés

Piratage: «Il faudrait que les cabinets médicaux contactent leurs patients»

La mise en ligne de données sur le darknet fait réagir le monde médical neuchâtelois. S’il relativise la portée de l’attaque, Dominique Bünzli, président de la Société neuchâteloise de médecine, invite les cabinets à communiquer auprès de leur patientèle.
30 mars 2022, 19:03
Pour Dominique Bünzli, la prévention est à l'informatique ce que le vaccin est au Covid-19: s'injecter plusieurs doses ne garantie pas une immunité totale.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois