Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Philippe Gnaegi se pose en médiateur pour la Providence

Une réunion est prévue vendredi entre les différents acteurs du conflit pour tenter de trouver une solution au conflit qui anime l'hôpital depuis quelques mois.

06 févr. 2013, 19:07
Philippe Gnaegi, conseiller d'Etat en charge de l'Education

Officiellement, le Conseil d’Etat est pour le moins discret sur l’évolution du dossier de la Providence. Mardi, il se contentait d’indiquer dans un communiqué laconique qu’il continuait «d’œuvrer pour une solution négociée» entre les partenaires sociaux. Visiblement, le président du Conseil d’Etat s’implique directement dans ce dossier et multiplie les contacts avec les différents protagonistes. 

Nos collègues du Temps révélaient ce soir sur leur site internet qu’une réunion est d’ores et déjà prévue ce vendredi: autour de la table, des délégations conduites par le président du conseil de fondation de la Providence Antoine Wildhaber et par le syndicalistes du SSP Yves Mugny. Les discussions porteraient sur les conditions d’une sortie en douceur du conflit «afin que personne ne perde la face», comme nous l’a confié une personne proche du dossier.
 
Le président du Conseil d’Etat a invité personnellement les différentes parties à cette séance indiquant qu’il posait deux conditions préalables à cette discussion: la suspension immédiate de la grève et des licenciements ainsi que l’acceptation du principe de la reprise de la Providence par le groupe Genolier. 
Votre publicité ici avec IMPACT_medias