Péréquation intercantonale: près de quatre millions supplémentaires pour Neuchâtel

Comme la plupart des cantons romands – Jura excepté –, la péréquation financière sera plus généreuse pour Neuchâtel en 2022.
10 nov. 2021, 15:42
Argent, etat, neuchatel    Neuchatel, 23 11 11  Photo David Marchon

Un supplément de 3,9 millions de francs: tel est le montant que Neuchâtel percevra en plus en 2022, au titre de la péréquation financière en 2022. Au total, les «cantons riches» verseront 253,2 millions à l’Etat de Neuchâtel.

En Suisse romande, seul le canton de Genève contribue à alimenter le fonds commun (à hauteur de 150,5 millions de francs, contre 189,5 millions en 2021), selon les chiffres validés.

Principal bénéficiaire de la péréquation, le canton de Berne touchera 935,6 millions. Le Valais recevra, lui, 798,9 millions, le canton de Fribourg 537,4 millions et celui de Vaud 114,6 millions. Ces quatre cantons verront leurs revenus issus de la péréquation augmenter l’an prochain.

Exception jurassienne

L’exception romande concerne le Jura, bénéficiaire de la péréquation à hauteur de 161,1 millions de francs. Celui-ci touchera 6,8 millions de francs en moins cette année.

Les cantons de Zurich (492,5 millions) et de Zoug (327,8 millions) sont les principaux contributeurs à la péréquation. Celle-ci vise à aider les cantons à faible potentiel économique et à compenser les charges excessives de certaines régions (cantons de montagne ou centres urbains).

par Keystone - ATS,Matthieu Henguely