Paul-André Cadieux soutenu par ses dirigeants

02 août 2015, 18:47

Malgré la plainte déposée contre lui par la mère d'un de ses joueurs, le formateur de Young Sprinters, Paul-André Cadieux, conserve la confiance de ses dirigeants. «Nous sommes convaincus que, s'il y a eu un coup, celui-ci à été donné sans volonté de faire mal de sa part», estime le mouvement juniors des «orange et noir» sur son site internet.

Le club espère trouver rapidement une solution à l'amiable tout en déplorant cette affaire et sa médiatisation: «Les compétences, l'engagement et le charisme de Paul-André Cadieux sont à la base du renouveau du hockey sur glace chez les jeunes à Neuchâtel. Le comité souhaite qu'il puisse continuer sereinement son travail».

Le garçon de 14 ans, en rentrant de l'entraînement avec une contusion sur un bras, avait avoué à sa mère que Cadieux l'avait frappé avec une canne. Le Québecois d'origine, multiple champion de Suisse, conteste les faits qui lui sont reprochés. /réd.