Pas de victoire pour le Neuchâtelois Loris en finale de «The Voice»

Le chanteur de 18 ans n’est pas parvenu à séduire les téléspectateurs de TF1 ce samedi soir 21 mai. Dans la fanzone de Neuchâtel, déception et fierté se mêlent. Admirateurs et proches saluent en chœur le parcours du premier Suisse à se hisser à un tel niveau de la compétition. Réactions.
21 mai 2022, 21:01
/ Màj. le 21 mai 2022 à 23:30
Loris a fait vibrer ses admirateurs ce samedi soir.

Il n’y aura pas eu de miracle: Loris n’a pas remporté la finale de «The Voice», ce samedi soir 21 mai. Le Neuchâtelois a tout donné, mais il n’est pas parvenu à séduire les téléspectateurs du télécrochet de TF1.

Le chanteur de 18 ans n’a pas été retenu parmi les deux derniers finalistes, Nour Brousse et Mister Mat. C’est finalement la jeune femme de 16 ans qui l’a emporté face au candidat de 43 ans.

A lire aussi: Loris après la finale de «The Voice»: «Ma carrière, ce sera la musique et rien d’autre»

La déception de Valentina (au centre), la meilleure amie de Loris, quand elle apprend qu’il n’a pas été retenu pour la super finale. Photo: Muriel Antille

L’ambiance était enflammée au Tennis du Mail samedi soir. Photo: Muriel Antille

Si «la magie» de Loris n’a pas opéré à Paris, il a mis le feu à la fanzone de Neuchâtel. Admirateurs et proches se sont réunis en nombre ce samedi soir 21 mai au tennis du Mail, à Neuchâtel. Environ 300 personnes ont fait le déplacement pour acclamer leur «champion».

A chaque passage du Neuchâtelois à l’écran, la foule s’est enflammée. En direct, Loris a interprété «Sur la Lune» avec le duo Bigflo et Oli et «Lose yourself», le tube du rappeur américain Eminem. Un frisson de tristesse s’est emparé des fans au moment où l’aventure s’est terminée pour le jeune homme.


«Le début d’une très grande carrière»

Même si elle aurait évidemment préféré que Loris gagne, Valentina, sa meilleure amie, ne s’est pas dite déçue du résultat. «C’est dommage que le public ne l’ait pas choisi, mais la suite s’annonce incroyable pour lui. Ce n’est que le début d’une très grande carrière!», s’est-elle réjouie.

La jeune femme s’est aussi dite flattée d’avoir pu suivre l’aventure de si près et ne rêvait que d’une chose samedi soir: pouvoir retrouver son ami d’enfance afin de lui dire à quel point elle est fière de lui.

Une fierté partagée par Julien, Romain et Lorenzo, trois autres amis d’enfance, qui se souviennent encore quand Loris poussait la chansonnette en classe.

«Evolution impressionnante»

«Il y a bien de la déception, mais c’est un sacré challenge qu’il a relevé. Il a évolué d’une manière impressionnante depuis le début de l’émission», a souligné Franco, père de Valentine et ami proche de Carlo, papa de Loris.

Mattia, le frère de Loris, et sa compagne, Ariane, y ont aussi cru jusqu’au bout, mais ils étaient conscients que le combat ne pouvait qu’être difficile. «A ce stade de la compétition, les candidats ont un tel niveau, c’est impressionnant», avait lâché Mattia en début d’émission. 

Pour leur part, Adriana, la maman, Carlo, le papa, et le deuxième frère de Loris, Alan, ont pu décrocher des places dans les studios parisiens pour le soutenir.


«Incroyable histoire d’humilité»

«C’est une incroyable histoire d’humilité. Loris impressionne par sa maturité et son talent. C’est le genre d’événement qui fédère et qui fait du bien à la région», a glissé Nicolas, un admirateur du jeune homme. «J’espère le voir bientôt à Festi’neuch», a-t-il souri.

«Ce jeune-là, il a tout pour lui! J’ai trouvé ses prestations magnifiques, mais il y avait un sacré niveau», a lancé Jean-François, un ami de la famille. Pour Maryse, sa compagne, le fait que seuls les résidents français pouvaient voter pour leur favori était injuste. «Si les Suisses avaient pu voter, cela aurait peut-être pu faire la différence», a-t-elle pointé.

«Je ne pense pas qu’on puisse dire que c’est une défaite, Loris a assuré. Il a montré de quoi il était capable et qu’il avait une sensibilité hors du commun. Il va percer, c’est certain», a assuré Paula, un chapeau siglé «Loris» vissé sur la tête comme son compagnon, Franco.


2200 francs récoltés pour la suite

«La soirée était magnifique», s’est encore réjouie Catia Schalch, présidente du Tennis club du Mail, qui a coorganisé l’événement avec le papa de Loris, patron du restaurant le Reverre. 2200 francs ont pu être récoltés lors d’une tombola pour financer les prochaines aventures musicales du jeune homme.

Nolwenn Leroy, la coach du jeune talent, l’a assuré durant l’émission: «Ce soir, quoi qu’il advienne, ton destin est changé, Loris.» Une chose est sûre: le jeune homme a marqué durablement «The Voice» en devenant le premier Suisse a s’être hissé en finale de la compétition.

Les passages de Loris dans la finale de «The Voice»:



par Bayron Schwyn