Où les nouveaux superhéros sauvent le monde pour 75+22 dollars

07 oct. 2010, 09:21

Enfin! Vous avez quelques jours pour mener à bien une mission moult fois reportée. Non, on ne parle pas ici de vos fenêtres ou de vos tapis douteux. Mais d'une belle et noble tâche, qui vous permettra à l'avenir de jeter sans remords vos tonnes de victuailles hos date. Vous allez Sauver le Monde.

C'est vrai que vous y contribuez déjà pas mal, grâce à votre cotisation au WWF et à l'Aspo (encore que vous vous demandez si la facture suffit à payer le nombre hallucinant de brochures et paperasses qui grossit votre boîte aux lettres).

Mais cette fois, vous avez décidé de faire du «people to people», comme ils disent, de Sauver le Vrai Monde. Vous avez donc commencé par microcrédire. Avec Kiva.org, et l'appui infaillible de votre héritier (souvenez-vous de sa casquette à 49fr. 90), vous achetez des médocs en Ouganda, dopez le business du souvenir moche au Pérou et relancez une soierie au Cambodge. Et tout ça pour 75 dollars (qui, si tout va bien, vous reviendront un jour: c'est du microcrédit).

Enhardis, l'enfant et vous franchissez un pas de plus et décidez de parrainer une écolière. Une vraie, dans un vrai village, qui (c'est écrit sur le site de Plan international), vous enverra un vrai dessin.

Combien ça coûte d'Eduquer le Monde? 22 dollars par mois. Ou 45 francs si vous êtes Suisse (peut-être que dans ce cas, le dessin, il est fait avec des Caran d'Ache). «C'est pas cher!», lance néanmoins la voix sous la casquette. Qui venait de lire, sur la boîte, le prix des médicaments qui font péniblement survivre votre chat...