Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nouveau record pour l'horlogerie

La barre des 22 milliards a été franchie pour la première fois en 2014. Mais l'année 2015 s'annonce plus difficile. Stabilité à Neuchâtel.

04 févr. 2015, 00:01
data_art_8813658.jpg

C'est un nouveau record absolu pour la branche: l'horlogerie a exporté l'an passé pour 22,2 milliards de francs (+1,9%), selon les chiffres publiés hier par la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). Un chiffre qui met du baume au coeur à des patrons frappés par l'abandon du taux plancher franc-euro par la BNS, et dont les ventes ont par ailleurs ralenti en novembre et décembre.

Il y a dix ans seulement - on a tendance à l'oublier, - la branche exportait dix milliards de moins. "La barre est placée très haut", titraient alors les quotidiens neuchâtelois... Depuis, à l'exception de 2009, cette barre n'a jamais cessé de grimper. Et en 2014, une nouvelle fois, la voici à un niveau record. Ce sont les montres mécaniques qui ont porté la branche, tant en nombre de pièces qu'en valeur. Les montres à quartz, elles, accusent un léger recul.

Côté débouchés, les Etats-Unis...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias