Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Nombre record de contrats d’apprentissage signés dans le canton de Neuchâtel

Plus de 1'600 contrats d'apprentissages ont été signés lors de la rentrée scolaire 2017 dans le canton de Neuchâtel. Un chiffre record. On note aussi une légère hausse du nombre de lycéens.

02 nov. 2017, 12:27
Ministre de l’Education, Monika Maire-Hefti a présenté ce jeudi matin les chiffres du Secondaire 2.

Le nombre de contrats d’apprentissage signés en cette rentrée scolaire atteint un chiffre record: 1’610 contrats ont été signés entre apprenti-e-s et entreprises neuchâteloises, soit 2% de plus depuis la rentrée 2016.

C'est l'un des messages forts communiqués par la conseillère d’État Monika Maire-Hefti, cheffe du DEF lors de la conférence de presse concernant la rentrée scolaire du Secondaire 2 qui se tenait au CPMB à Colombier ce jeudi matin.

En matière d’évolution des apprentissages en mode dual (entreprise et école) par rapport aux apprentissages en école de métiers à plein temps, une légère hausse est constatée: 71,4% des jeunes ont choisi ce mode d’apprentissage (69,3% en 2016).

Au niveau des effectifs dans les centres de formation professionnelle, la rentrée scolaire 2017 est marquée par une légère augmentation du nombre d'apprenti-e-s de première année (2’517 contre 2’498 en 2016). Au total, 6’247 jeunes suivent un apprentissage dans le canton de Neuchâtel cette année.

Succès des options scientifiques

Du côté des lycées, 908 jeunes ont entrepris cette année une formation générale contre 854 en lors de la rentrée précédente. Les effectifs globaux augmentent également légèrement avec 2383 étudiant-e-s.

La fréquentation en première année de la filière bilingues français-anglais est en légère diminution alors que celle français-allemand est stable. Du côté des options spécifiques, celles à caractère scientifique ("Biologie et chimie" et "Physique et applications des mathématiques"), ainsi que l’option "Économie et droit" sont toujours très prisées, alors que l’"Espagnol" connaît une faible érosion. En filière de certificat de culture générale, l’intérêt pour l’option de maturité spécialisée "Pédagogie" se confirme avec l’accueil à Fleurier d’une deuxième volée de 20 élèves.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias