Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Neuchâtelois priés de se faire vacciner

22 avr. 2008, 12:00

«L'épidémie de rougeole qui sévit en Suisse depuis novembre 2006 a atteint le canton de Neuchâtel, où trois cas ont été signalés au Service cantonal de la santé publique», a annoncé hier le médecin cantonal Claude-François Robert. Il invite donc toutes les personnes nées après 1963, qui n'ont pas été vaccinées ou qui ne se souviennent pas avoir eu la rougeole, à se faire vacciner.

«La vaccination de cette partie de la population est actuellement la seule mesure pour freiner cette épidémie. Ces personnes sont priées de contacter leur médecin», ajoute-il.

Depuis le 24 mars 2008, deux cas de rougeole ont été déclarés au Service de la santé publique. Des enquêtes d'entourage ont alors eu lieu, et les personnes potentiellement exposées se sont vu proposer une vaccination rapide. «Malgré ces mesures, l'épidémie progresse et un troisième cas a été signalé ce week-end», explique le médecin cantonal.

Jusqu'à présent, les rares cas signalés dans le canton étaient isolés. Mais les trois derniers seraient liés entre eux, d'où la dénomination d'épidémie. «Ces trois personnes n'ont pas présenté de complications, mais l'une d'elles a toutefois dû être hospitalisée.»

Car le danger de la rougeole réside justement dans les complications qu'elle peut engendrer, de type pneumonie ou encéphalite. «La couverture vaccinale neuchâteloise (88% des enfants) est insuffisante. Pour que le virus ne circule plus, il faudrait se situer entre 92 et 95%.»

La Suisse enregistre la plus importante épidémie de rougeole depuis 1999. En une année, plus de 1000 cas ont été déclarés, dont 50 avec complications. / comm-vgi

Votre publicité ici avec IMPACT_medias