Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Neuchâtel prié de développer les partenariats public-privé dans la santé

Une recommandation proposée par la droite neuchâteloise prie le Conseil d'Etat de développer de "véritables partenariats entre les instances publiques et privées" dans le domaine de la santé. Le texte a été accepté par 63 voix contre 36, après un débat houleux autour du groupe privé Genolier.

08 sept. 2015, 17:03
L'hôpital de La Providence, à Neuchâtel.

"Cette recommandation ressemble furieusement à une offensive du groupe Genolier, par PLR interposé, pour s'imposer sur la liste hospitalière cantonale!" C'est ainsi que le député popiste au Grand Conseil Daniel Ziegler a qualifié aujourd'hui le texte déposé par la droite neuchâteloise dans le but d'inciter le Conseil d'Etat à développer de "véritables partenariats entre les instances publiques et privées dans le domaine de la santé".   

Cette recommandation a été acceptée par 63 voix contre 36. Son objectif est de permettre de "couvrir les besoins sanitaires cantonaux en limitant au maximum le recours aux prestations extra-cantonales, mais aussi de répondre aux souhaits de proximité exprimés par la population".

Davantage d'informations à lire demain dans L'Express et L'Impartial 

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias