Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Neuchâtel est à nouveau la lanterne rouge de l’emploi

Le taux a grimpé à 6,1% en décembre dans le canton. Les facteurs saisonniers pèsent lourd. Le PSN réagit.

09 janv. 2016, 00:41
Impression

Le canton de Neuchâtel termine l’année 2015 en détenant désormais seul le plus haut taux de chômage de Suisse. Il a augmenté de 0,5 point en décembre, pour s’établir à 6,1%. Suivent le Valais (5,8%) et Genève (5,7%). En moyenne suisse, le taux de chômage est passé de 3,4 à 3,7%. Il faut remonter au mois d’avril 2010 pour retrouver des chiffres aussi élevés.

A fin 2015, Neuchâtel enregistrait 7190 demandeurs d’emploi (+333) et 5444 chômeurs (+439). La première explication de ces hausses, ce sont les facteurs saisonniers. La situation se dégrade en particulier dans le secteur de la construction, avec 153 demandeurs d’emploi supplémentaires par rapport au mois de novembre, ce qui représente plus de la moitié de l’augmentation totale. L’horlogerie en compte 26 de plus. Autre grand classique à cette saison, la diminution du nombre de personnes qui se trouvent en situation de gain intermédiaire. On observe que...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias