Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Neuchâtel battra ce week-end pavillon Raiffeisen

08 juin 2010, 09:15

C'est une première dans l'histoire des Raiffeisen neuchâteloises: la plus petite des fédérations de Suisse s'apprête à recevoir les assises nationales de la troisième banque du pays. Vendredi et samedi, environ 300 délégués convergeront vers Neuchâtel. En marge de leur assemblée, ils découvriront la région, ses produits et son lac. Une partie de la journée aura en effet lieu sur le «Fribourg», qui battra pour l'occasion pavillon Raiffeisen.

«Avec 1,43 milliard de francs de bilan (réd: 136 milliards pour l'ensemble des banques du pays), nous sommes tout petits parmi les Raiffeisen de Suisse», relève Jean-Bernard Wälti, président de la fédération neuchâteloise, heureux et fier d'accueillir les délégations suisses. «Notre proposition, soumise en 2008, avait été immédiatement saluée par le conseil d'administration, à Saint-Gall.»

Un conseil qui verra combien la fédération neuchâteloise est dynamique: d'abord parce qu'elle continue en 2010 sa progression, tant en nombre de clients (ils sont quelque 50 000), qu'en volume de bilan. Et ceci malgré une légère baisse des rentrées de fonds ces dernières semaines, après des afflux importants en 2009 et tout début 2010.

N'empêche: «Par rapport aux cantons voisins, où les Raiffeisen ont un taux de pénétration plus important, nous avons encore une large marge de progression», relève Jean-Bernard Wälti, qui vient de boucler sa première année à la tête de la fédération neuchâteloise. Et qui ne manque pas d'ambition: «Notre objectif, c'est que la part de Neuchâtelois clients chez Raiffeisen passe d'un tiers actuellement à deux tiers!»

Premier pas pour y parvenir, une présence urbaine accrue: l'enseigne Raiffeisen devrait flotter dans un proche avenir au centre-ville de Neuchâtel. Cette implantation, via la banque Raiffeisen du Vignoble (la fédération compte cinq banques dans le canton), se voudra importante, bien plus que celle du centre commercial de la Maladière, qui était malgré tout la première implantation de l'établissement au chef-lieu. Une présence qui prouve que l'ancien logo à l'épi de blé est définitivement à ranger dans le passé! /frk

Votre publicité ici avec IMPACT_medias