Réservé aux abonnés

Mouvements mécaniques: coup de massue pour Swatch Group et le secteur horloger suisse

ETA, société de Swatch Group, ne pourra pas continuer à livrer des mouvements mécaniques à des marques tierces, excepté les PME, en 2020. La Commission de la concurrence prendra une décision finale à l’été 2020.

18 déc. 2019, 19:00 / Màj. le 18 déc. 2019 à 20:45
Selon les estimations, ETA produirait un peu plus de 4 millions de mouvements mécaniques par année.

Modifié le 19 décembre après le rectificatif transmis par l’Agence télégraphique suisse

ETA, la filiale du groupe Swatch, ne pourra pas continuer de livrer des mouvements mécaniques à ses clients jusqu'à l'été 2020, moment où la Commission de la Concurrence (Comco) prendra une décision finale. La nouvelle est tombée ce jeudi matin, infirmant une information diffusée mercredi soir par l’agence de presse AWP.

En attendant, c’est l’ensemble du secteur horloger he...