Réservé aux abonnés

Une expérience culturelle improbable à Champ-du-Moulin

Une violoncelliste, une conteuse, une chanteuse de jazz et des chauves-souris: l’événement Sans Queue ni tête, organisé samedi par deux agitatrices culturelles à Champ-du-Moulin, a rassemblé une cinquantaine de personnes.

23 août 2020, 12:25
Les participants, accueillis par Angélique Lapaire et Anicée Willemin (à droite) n’étaient pas au bout de leurs surprises lors de cette 5e édition de Sans queue ni tête.

«On est très contentes de vous accueillir ici, à Champ-du-Moulin, où vous ne savez rien et où l’on sait tout!» Samedi, Angélique Lapaire et Anicée Willemin ont taquiné leur public, composé d’une quarantaine d’adultes et de huit enfants, à peine celui-ci descendu du train.

Les deux associées ne sont pas à leur coup d’essai avec ce cinquième événement qu’elles ont intitulé «Sans Queue ni tête» (SQNT), en référen...