Réservé aux abonnés

Un ouvrage raconte le cimetière juif de La Chaux-de-Fonds

L’historienne Anne-Marie Faraggi Rychner signe «Le cimetière israélite de La Chaux-de-Fonds». Un ouvrage témoin à l’heure où la communauté juive s’amenuise dans la région.

12 nov. 2020, 17:13
Le cimetière israélite des Eplatures, dans la partie ouest de La Chaux-de-Fonds.

Huit ans de silences. D’abord au milieu des tombes – noircies par la proximité de la route cantonale –, un grattoir en bois et une brosse à la main, puis dans les archives, et enfin derrière le clavier. C’est le temps qu’il a fallu à l’historienne Anne-Marie Faraggi Rychner pour «redonner le son et l’image» au cimetière juif des Eplatures. 

Les mots sont ceux de Michel Margulies, le rabbin de la communauté juive de La Chaux-de-Fonds, écrits dans la préface d’un ouvrage&nb...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois