Un nouveau kayakiste s’est lancé du haut du Saut-du-Doubs

Une vidéo amateur montre un kayakiste se jeter dans le vide au saut du Doubs, à la frontière avec la France. Des images impressionnantes.

04 déc. 2019, 18:27
Le débit de la chute du Saut-du-Doubs était optimal pour un saut extraordinaire en kayak.

Arthur Bernot et ses amis ont fait des émules. Après cette première historique des kayakistes originaires de Pontarlier et de Lyon au Saut-du-Doubs le 22 octobre dernier, d’autres amateurs de sensations fortes ont tenté de dévaler la chute de 25 mètres de haut.

En témoigne cette vidéo prise par une lectrice d’«ArcInfo» le week-end dernier. On y voit un l’amateur de sensations fortes s’avancer, timidement, au-devant de la gueule du monstre d’eau… puis se laisser glisser dans le vide.

88 mètres cubes d’eau à la seconde

L’auteure de la vidéo et son mari n’avaient «pas prévu» de se retrouver devant un tel spectacle. «Ce sont deux jeunes qui nous ont expliqué ce qu’il se passait», explique Martine Progin. «Apparemment, ils étaient cinq à avoir réalisé le grand saut.»

Celui que l’on voit sur les images est le dernier à s’être élancé. «Ils nous ont dit que les conditions étaient idéales pour une tentative», enchaîne son mari, Jean-Daniel. Le Doubs était 2m20 au-dessus de son niveau habituel et la chute débitait 88 mètres cubes d’eau à la seconde selon les sportifs.

Il a mis du temps à réapparaître.
Jean-Daniel, témoin du grand saut

Les images s’arrêtent alors que le courageux (ou l’inconscient, c’est selon) se lance dans le vide. Qu’est-il advenu ensuite? «Il a mis du temps à réapparaître», témoigne Jean-Daniel. Mais le kayakiste est finalement remonté à la surface avec son embarcation à la main. «Il a été vraisemblablement expulsé hors de son embarcation à la suite de l’impact», estime l’habitant du Locle. «Nous avons entendu ses cris de joie avant de le revoir.»