Réservé aux abonnés

Un Chaux-de-Fonnier s'expatrie au Portugal presque sans argent

Passer d’un appartement tout confort à une yourte peut sembler surprenant. Et même sous une yourte, comment assumer les frais pour se nourrir, se soigner, etc.? Le Chaux-de-Fonnier Stephan Bernhard se confie.
03 oct. 2017, 17:31 / Màj. le 04 oct. 2017 à 15:00
A droite de l'image, le "junior" de la bande, Stephan Bernhard, quittera la Suisse pour le Portugal avec très peu d'argent, mais confiance en la vie.

Au sein de l’équipe de Chaux-de-Fonniers, tous ont plus ou moins assuré leurs arrières. Les plus âgés sont les plus à l’abri financièrement. Ils bénéficieront de leur épargne puis de leur rente AVS, et le couple Pellaton conservera son loft chaux-de-fonnier.

>> A lire aussi: Des Chaux-de-Fonniers partent vivre sous une yourte au Portugal

Pour le quadragénaire Stephan Bernhard, en revanche, il s’agit d’un vrai virage, sans assurance. «Je pars avec 5000 francs d’&eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois