Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Sonnets de Rilke et rêverie sonore

20 sept. 2016, 00:57
DATA_ART_10486374

Le compositeur et improvisateur belge Dimitri Coppe ouvre la saison électroacoustique proposée par les Concerts de musique contemporaine (CMC) et l’ABC. Et ce en deux temps. Demain, il orchestrera une performance radiophonique intimiste autour des «Sonnets à Orphée» de Rainer Maria Rilke. Quatre voix d’hommes et de femmes y parcourent en français et en allemand quelques vers du poète, pour évoquer le temps qui défile. Les deux langues s’enchevêtrent comme une matière sonore, les prises de son de pas, de vent et de pluie génèrent des images intérieures.

Pièce de plus grande ampleur, partiellement composée et partiellement improvisée, «Microvox» se profile comme une rêverie purement sonore. Placé au centre d’une constellation de haut-parleurs, installé sur des coussins, des matelas, des transats, le public pourra laisser dériver son attention et ses pensées.

Dimitri Coppe animera également un atelier de diffusion sonore tout public – les néophytes sont les bienvenus! réd

l+...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias