Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Réfection urgente de la dalle sur le Bied

31 août 2011, 09:32

On ne passe plus: au Locle, la rue Georges-Favre, entre le carrefour Klaus et Rolex, est fermée aussi bien à la circulation qu'aux piétons. Du même coup, les places de parc longeant le terrain de football ont été supprimées.

Des travaux d'envergure viennent d'y commencer et dureront jusqu'à fin novembre. Sous cette route coule le Bied des eaux claires provenant de la Combe-Girard, Combe-Robert et Combe des Enfers. Mais la dalle qui le protège est dans un état qui nécessite des soins urgents. «Au vu du risque d'effondrement important, la route a été mise en zone 30 km/h et le tonnage a été limité», notait sans équivoque le rapport du Conseil communal, à l'appui d'un crédit de 700 000 fr. accepté ce printemps par le Conseil général.

A la suite d'inspections du canal, on n'avait pu que constater une dégradation manifeste de la dalle de couverture: armature fortement corrodée entraînant de très nombreux éclatements du béton... «Sur de grandes surfaces, l'état de l'armature se résume à un feuilleté se désagrégeant au moindre contact physique.»

Le Conseil communal relevait encore que le phénomène de corrosion avait tendance à s'accélérer et que «la perte de section des armatures réduit fortement la sécurité structurale de l'ouvrage».

Les travaux consistent à enclaver depuis l'extérieur afin d'atteindre la dalle. Il faudra «creuser» la rue sur 80 à 120 cm jusqu'à la mise à nu de la dalle. Celle-ci sera surmontée d'une nouvelle dalle de 20 à 30 cm d'épaisseur, qui permettra de suspendre et de renforcer la dalle endommagée par l'ancrage de fers scellés. Cette nouvelle dalle sera armée, et l'ancienne dalle servira de coffrage. Après diverses mesures de protection, d'étanchéité et d'isolation, on passera à la phase finale: la pose du tapis. D'autres travaux sont prévus à l'intérieur du canal: hydro-décapage sur une grande partie de la surface et les fers corrodés, application d'un produit anti-dégradation, réinjection de béton.

Ces travaux font suite à une première étape de réfection de la dalle du Bied réalisée en 1997 sous l'avenue de l'Hôtel-de-Ville. / cld

Votre publicité ici avec IMPACT_medias