Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Petite affluence pour les stars montantes

25 févr. 2008, 12:00

Le programme de samedi laissait augurer une soirée mouvementée à Bikini Test avec deux jeunes formations pop-rock au futur prometteur en tête d'affiche.

C'était sans compter les vacances de relâche. Seul un public clairsemé a pu apprécier la prestation des Nyonnais de Josef of the Fountain, qui ont malgré tout enflammé l'assemblée de manière quasi instantanée, au rythme de rifs ravageurs et d'accords chaloupés.

Une remarquable première partie, tremplin idéal pour le groupe phare de la soirée, Stuck in the Sound, alors dans les meilleures dispositions pour exprimer son potentiel. Le collectif parisien, déjà encensé par la revue culte «les Inrockuptibles», a pu surfer sur la vague des Nyonnais et bénéficier de plus de l'arrivée tardive de quelques curieux. Finalement, ils furent une bonne centaine à assister au concert de ce jeune quatuor branché «rock-indé» et contre-culture, et à se laisser bientôt emporter dans des tempêtes harmoniques caractéristiques du rock and roll, laissant rêveur les amateurs comme les connaisseurs.

Portée par la fougue et l'ardeur de sa jeunesse, la formation parisienne achevait de convaincre les sceptiques tard dans la soirée, bien trop tôt pour un public qui en redemandait encore. De quoi laisser songeur les organisateurs qui n'ont pas fait recette malgré un menu des grands soirs.

Le week-end prochain, les vacanciers, après une semaine blanche, sont invités à une soirée colorée façon bossa samba avec DJ Dolores. Accompagné par la formation live Aparelhagem, cet artiste du nordeste brésilien bidouille sa culture sud-américaine et l'electro avec un talent qui lui a valu de remarquables passages dans les festivals de jazz de la planète. A ne pas manquer samedi 1er mars. /rpa

Votre publicité ici avec IMPACT_medias