Nouvelles rues

24 janv. 2006, 12:00

De jour en jour, notre grand village prend plus d?extension, nos quartiers extérieurs se développent de façon étonnante. Et détail à noter (dans l?édition du dimanche 29 janvier), cet accroissement de constructions va sans que nous nous en rendions bien compte, sans que nous nous en apercevions. Si, après avoir été pendant quelque temps sans avoir eu l?occasion de le faire, nous visitons un beau jour un quartier extérieur, notre ébahissement est grand de voir que de nombreuses nouvelles constructions y ont été élevées, dont nous ne soupçonnions même l?existence. Elles semblent, comme les morilles, avoir poussé en une nuit. Les nouvelles agglomérations ont évidemment nécessité l?ouverture de nouvelles rues portant de nouveaux noms avec lesquels nous sommes si peu familiarisés que nous ne sommes pas loin de répondre que de tels noms de rues n?existent pas chez nous, si l?on nous questionne sur la situation de ces rues. Notre édilité, soucieuse de la rectitude des alignements, n?a pas attendu que les champignons eussent poussé avant de prévoir de nouvelles rues et sur le plan dressé le 14 janvier 1898 par la direction des travaux publics, quantité de nouvelles rues sont marquées, portant de nouveaux noms. Ces rues, il ne reste qu?à les ouvrir, et sur les bords à y planter des maisons. Ce travail se fait peu à peu; sa marche, pour insensible qu?elle soit, n?en est pas moins progressive et de nature à nous étonner souvent. C?est de ces nouveaux noms que nous voulons nous occuper. Nous ne sommes pas assez prétentieux pour croire que notre succinct exposé puisse tenir lieu de plan et notre intention n?est pas non plus d?y tâcher. Nous cherchons simplement à être utile à nos abonnés. Notre but est de les familiariser avec les noms des nouvelles rues, d?y habituer leur oreille, afin que si quelqu?un vient à leur demander, par exemple, où se trouve la rue Sophie-Mairet, ils ne répondent pas: ? Rue Sophie-Mairet? Connais pas. Comme on le verra, les noms choisis tirent leur origine de l?emplacement des rues, rappellent le souvenir de patriotes, évoquent des événements qui font date dans notre histoire. Pour mettre un peu d?ordre dans notre exposition, procédons par section (...). Le village comporte quatre sections ayant leur pion d?intersection à la place de l?Hôtel-de-Ville. Première section, au sud de la place de l?Hôtel-de-Ville (l?auteur cite les rues suivantes en les localisant): ruelle du Repos, rues du Banneret, de la Ruche, du Blé, du Commerce, Jacob-Brandt, des Crêtets, Guillaume-Tell, Jolimont, des Champs, Beau-Site, de la République, du Reymond, Josué-Amez-Droz, Réformation, Vieux-Patriotes, Winkelried, des Noires-Joux, des Foulets, Onze-Quartiers, des Olives, du Couvent, David-Pierre-Bourquin, ruelles des Jardinets, des Buissons, des Eglantiers, rue des Tunnels, de la Flèche, du Mont-Sagne, la Reuse. (...) Archives de L?Impartial