Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Nouvelle présidente

Adossé à la Suisse, avec onze communes, dont Montbenoît comme capitale politique et Gilley comme pôle économique, la «République libre du Saugeais» a retrouvé une présidente. A l'applaudimètre, Georgette Bertin-Pourchet a succédé à sa mère, Gabrielle, décédée le 31 août dernier à l'âge de 99 ans.

08 févr. 2006, 12:00

La défunte, qui a passé les dernières années de sa vie chez sa fille, à Pontarlier, avait conquis son auditoire lors d'une truculente conférence donnée à La Résidence, au Locle. Avec, à l'image des maires, l'écharpe portée en sautoir. Malgré son âge déjà avancé, elle avait impressionné les participants par son dynamisme et son optimisme, rappelant notamment les liens unissant la Suisse au Saugeais. C'est en effet au XIIe siècle que des moines venus de Saint-Maurice (VS) ont défriché la région et édifié l'abbaye de Montbenoît.

Etat folklorique

Cette république, à la tête de laquelle, élue à vie, Gabrielle Pourchet est restée pendant 33 ans, fut créée en 1947 par Georges Pourchet, son mari, hôtelier à Montbenoît, et le préfet de région d'alors. L'histoire est partie d'une plaisanterie pour attirer les touristes dans cette région du Haut-Doubs. Celle-ci dure toujours, puisque ce petit Etat folklorique de 3500 habitants, outre sa présidente, a son drapeau, son hymne plein d'humour écrit en patois par le chanoine Joseph Bobillier, un premier ministre, douze ambassadeurs, deux douaniers en tenue et plus de 300 citoyens d'honneur. Dont des Suisses.

Réunis en conseil, une trentaine de Saugets ont porté à la présidence la fille de la disparue et du président fondateur. Comme son père, elle continuera à délivrer les «laissez-passer» permettant de circuler librement sur le territoire sauget, avec l'assurance d'y être accueilli avec chaleur et courtoisie. Elle organisera aussi les très protocolaires mais néanmoins sympathiques réceptions des citoyens d'honneur de ce coin de France, qui a trouvé un bon moyen pour faire parler de lui, sans idée revancharde ou séparatiste. / jcp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias