Lola va faire du théâtre

Scène incongrue que de voir se promener, en laisse, un cochon vietnamien nain. Entre deux balades, le charmant animal répète dans «La Moscheta», prochain spectacle du TPR, donné à L'Heure bleue «Grouik, grouik»: ses petites pattes foulant la neige, Lola grogne. Au bout d'une laisse, cerclée d'un harnais, la jeune truie faisait hier sa promenade quotidienne, emmenée au parc Gallet par Marylise Neury, promue gardienne. Elle a du succès, Lola. Les enfants de l'école voisine la connaissent, certains adultes sourient - d'autres trouvent ça ridicule et le font comprendre - et les chiens intrigués viennent la renifler.

10 févr. 2006, 12:00

Le petit cochon n'a cure de tout cela. «Elle n'aime pas la neige et ces jours, elle grogne tout du long», explique sa promeneuse. Aussi, sur le chemin du retour, Lola trottine gaillardement, tire sur la laisse, passe les tas de neige et grimpe sans hésiter les escaliers de son refuge actuel, la maison du TPR à Beau-Site.

Mignonne et «très maligne», indique Marylise Neury, Lola est «actrice» dans le prochain spectacle du TPR, «La Moscheta», de Ruzante. Elle répète chaque jour avec les comédiens et, dès jeudi prochain, elle sera sur scène. Avec deux poules, des vraies, «qui sont toujours ensemble comme les Dupont», indique André Simon-Vermot, c'est la richesse d'un couple de pauvres campagnards.

Outre son aspect sympathique, cette intrusion animale renforcera le réalisme de la pièce. C'est un pari aussi - Lola n'en fait souvent qu'à sa tête - «mais j'ai l'habitude des animaux», souligne André Simon-Vermot, par ailleurs gardien d'animaux diplômé et passionné d'herpétologie. Il supervise cette petite ménagerie, surveillant alimentation et bien-être. «Un cochon demande du travail, il essaie par tous les moyens d'attirer l'attention...»

Venue d'un élevage de la région, Lola a été choisie pour sa taille, gérable sur scène et en tournée - excluant toutefois Strasbourg (F). Puis, avec ses copines les poules, elle retrouvera son foyer d'origine. / IBR

L'Heure bleue, dès le 16 février.