Les commerçants de la place se rebellent

21 août 2009, 04:15

2500, c'est le nombre de signatures récoltées par les commerçants de la place du Marché avec leur pétition «pour une place du Marché non piétonne».

Lancé début juillet, le test de la place du Marché sans voiture les week-ends, en vigueur jusqu'au 18 octobre, exaspère la plupart des commerçants de la place. Tous, sauf deux, ont signé la pétition qu'ils ont amené hier après-midi à la Chancellerie communale.

Leurs arguments? La perte du chiffre d'affaires. «Depuis que la zone est piétonne, j'accuse une perte importante de ma clientèle le samedi après-midi», affirme une commerçante. «Les clients ne peuvent pas se parquer, ils vont donc ailleurs. Nous ne pouvons plus continuer ainsi! Nous voulons juste travailler.»

Tous les signataires sont unanimes: si la place devait rester piétonne, ils ne s'en sortiraient pas. «Nous avons déjà dû supporter deux ans de travaux et maintenant, il y a cette zone piétonne, les petits commerçants ne sont pas soutenus», estime Marianne Schneider, propriétaire de la confiserie du même nom.

L'objectif de cette pétition est clair: mettre fin à l'expérience. «Nous estimons avoir assez subi cette zone piétonne que l'on nous a imposée», explique Patrick Schneider. «Nous demandons la réouverture de la place après la Braderie.» «Nous espérons être écoutés pour une fois», ajoute une des commerçantes. /edi

Les commerçants de la place se rebellent