Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Phare sauvé par "des fous"

De l'usine aux lofts, le projet de deux passionnés éclairés.

09 août 2012, 00:01
data_art_6281348.jpg

Rendez-vous dans une prochaine édition: rue des Billodes et rue Alexis-Marie-Piaget, où les bâtiments des usines Cyma et l'Angelus sont aujourd'hui proposés à la vente.

Visites guidées du périmètre horloger: à pied, tous les samedis jusqu'à fin novembre, départ à 10h, devant l'hôtel de ville. En petit train touristique, départ les jeudis, place du Marché, à 14h-15h-16h. Les dimanches, à 13h30 et 15h. Renseignements: 032 889 68 95.

Et encore une usine aux allures de château! Bâti à la fin du 19e siècle, le Phare était une entreprise d'horlogerie reconnue, et ce bâtiment à l'architecture ambitieuse constituait une belle carte de visite pour la marque, symbole de l'esprit créatif et du savoir-faire local.

C'était aussi l'époque où les patrons vivaient à l'usine de manière confortable comme le laisse deviner la villa aux tourelles qui jouxtait la fabrique, aujourd'hui disparue. Un siècle au compteur pour ce monument qui aurait pu rester...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias