Réservé aux abonnés

Unihockey: «La ligue ne fera pas l’effort de venir deux fois»

Avec les Mondiaux, les meilleures joueuses de leur sport sont rassemblées à deux pas de chez elles cette semaine. Bien sûr, Audrey Langel, Margaux Houriet et Mylène Jubin s’en réjouissent. En tant que membres de la seule équipe romande de ligue nationale, l’UC Yverdon, elles portent aussi un regard particulier sur ces joutes.

10 déc. 2019, 10:55
Pour Margaux Houriet, Mylène Jubin et Audrey Langel, les mondiaux féminins constituent une chance unique pour la Romandie.

L’autre soir, leur entraînement a été annulé. Leur club avait accepté de le remplacer par un match amical. Trois heures avant le coup d’envoi, tout en noir, leurs adversaires affûtaient déjà leurs schémas tactiques en silence et avec une application peu commune.

«On va essayer de ne pas en prendre dix», dédramatisait Margaux Houriet en rigolant. «En réalité, on ne connaît pas vraiment leur niveau», coupe Audrey Langel. «Une chose est sûre, on va les attendr...