Plus que 10 à 20% du débit habituel pour les cours d'eau du canton

La sécheresse qui a frappé le canton est plutôt inhabituelle. Elle dure depuis le 30 novembre dernier. Les communes du Haut plus habituées à compter sur leurs sources souffrent. Heureusement le canton a un lac, dont l'eau aide bien Les Brenets ces temps. Aux Ponts-de-Martel, où l'une des trois sources est complètement tarie, l'eau des sources de l'Areuse est un vrai or bleu.
08 janv. 2017, 16:43
/ Màj. le 08 janv. 2017 à 17:03
Les sources ne peuvent assouvir plus qu'un tiers des besoins en eau aux Brenets. Ici photo d'une situation où l'eau coule à flots.

Depuis le 30 novembre, les intempéries sont rares dans le canton. La sécheresse actuelle est dure à vivre dans certaines communes du Haut. Surtout dans celles qui comptent davantage sur leurs sources habituellement. Comme Les Brenets ou Les Ponts-de-Martel. 

Les autres sont bien aidées par leur nappe phréatique ou les sources de l'Areuse.

Des spécialistes relèvent le côté inhabituel de la situation et la nécessité, en Suisse, de mieux étudier le phénomène, qui risque de se reproduire ces prochaines années.

Plus dans nos éditions payantes de demain.

par Sylvia Freda