Un conducteur trop pressé

Les passagers sont restés en rade ce matin au Locle. Le bus est parti en avance.

22 avr. 2015, 09:45
Bus TransN 

Le Locle 13 12 2013
Photo R Leuenberger

Une demi-douzaine d'usagers ont attendu en vain le bus interurbain qui aurait dû les conduire du Locle à La Chaux-de-Fonds ce matin. Et de fait, le conducteur qui devait partir à 8h35 l'a fait avec cinq minutes d'avance. "Une erreur humaine regrettable", a déploré la porte-parole de TransN. D'autant que le bus suivant ne part qu'une heure plus tard... Une partie des voyageurs a fait du stop, après avoir hésité à partager un taxi. "Ils auraient pu le faire et envoyer la facture à TransN", a indiqué la porte-parole. Une telle mésaventure ne pourrait pas se produire à Neuchâtel, où un bip signale aux chauffeurs le moment précis du départ. Un nouveau système d'aide à l'exploitation similaire est à l'étude pour les Montagnes neuchâteloises.